Sélection 2005

Chute de véloChute de Vélo, Étienne Davodeau, Dupuis, Collection Aire Libre, avril 2004

Pendant l’été, un couple et leurs enfants, aidés d’un oncle et d’un ami, rénovent la maison de la grand-mère avant de la mettre en vente.

De l’autre côté de la rue, un maçon et son arpette, aux relations plutôt tendues, remettent en état une baraque ayant pris feu quelques temps auparavant. Pendant ce temps là, les enfants se chamaillent et le plus petit apprend à faire du vélo alors que la mamie disparaît.

Avec Chute de vélo, Étienne Davodeau s’attache au quotidien d’une famille ordinaire, sans histoires apparentes signant une comédie grave, amère et légère tout à la fois, comme la vie, qui se dégage irrésistiblement de ses livres. Sous des allures d’enquêtes policières, il nous explique, petit à petit, certaines duretés de la vie et la complexité des rapports humains, tout en faisant resurgir des secrets bien enfouis dans les mémoires.

 

Mon cousin dans la mort, François Duprat, Petit à Petit, février 2004Mon cousin dans la mort

Maurice, un gamin gamin d’Algérie éloigné par ses parents du conflit en cours, arrive dans un petit village du sud ouest. Pour les enfants du village, il est l’étranger. Seul le petit Lucien se pose un problème de conscience. Son pépé, qui vient de mourir, a retrouvé dans la mort un amour de jeunesse : la grand-tante de Maurice. Ils sont donc des cousins dans la mort !

Ces histoires d’enfants prennent un tour dramatique, car la mort n’est pas un jeu et la guerre d’Algérie, omniprésente dans l’esprit des adultes, est là pour le rappeler. L’univers de ce récit se trouve à la frontière de la cour d’école et du cimetière : dans l’un on apprend la cruauté, dans l’autre on trouve refuge auprès des disparus.

 

Bouclier HumainBouclier Humain, ” Les Chemins d’Amara , Tome 1, Hennebaut, Bétaucourt, Bamboo Édition, mars 2004

Partir à Bagdad pour tenter d’empêcher le déclenchement de la guerre américaine contre l’Irak : c’est le rêve fou de la française Amara Sellali et d’une poignée de pacifistes occidentaux. Ce récit démarre le 23 février 2003. Jeune militante pacifiste qui a décidé d’aller jusqu’au bout de ses convictions, Amara débarque à Bagdad. Elle ne reste que quelques jours, avant de rentrer en France pour témoigner des conditions de vie des Irakiens. La rencontre avec ce peuple bouleverse ses projets. La guerre s’annonce de nouveau en Irak. Amara veut tout tenter pour l’en empêcher. Elle décide de devenir bouclier humain. Le 5 mars 2003, elle s’installe dans une centrale électrique de la ville. Le temps passe entre espoir et résignation. Ce premier album décrit finement les ambivalences de militants idéalistes confrontés à l’Irak réel. Et il présente un beau portrait de femme engagée.

 

Secrets, ” L’écharde “, Tome 1, Giroud, Duvivier, Dupuis, Collection Empreintes, septembre 2004Secrets, " L'écharde ", Tome 1

La mémoire de la Shoah se dessine en filigrane dans ce premier volume d’une série prometteuse, qui met deux soeurs, Hélène et Annette, aux prises avec le passé tragique de leur famille. Comment vivre et grandir sans connaître la vérité sur ses racines ? Chacune des jeunes femmes tente d’apporter sa réponse. Une quête initiatique troublante et captivante.

 

Le sang des ValentinesLe Sang des Valentines, Christian De Metter, Catel, Casterman, janvier 2004

La Première Guerre Mondiale, Geneviève, citadine de bonne famille, belle, sensible, et cultivée, a épousé Augustin Dortet. Le couple vit retiré à la campagne dans les Pyrénées. Augustin doit rejoindre le front. Il part et entretient une longue correspondance avec son épouse. Mais à son retour, il découvre que sa femme est décédée et que c’est une jeune fille nommée Louisa, éprise de lui, qui lui a écrit pendant toute la durée de la guerre. Louisa est une orpheline recueillie par la famille de Geneviève… Le trait de De Metter est visionnaire, devançant même parfois le scénario.

 

Le Tour de Valse, Pellejero, Lapiere, Dupuis, Collection Aire Libre, octobre 2004Le tour de valse

En septembre 1946, Vitor Kolonieitsev est arrêté sur dénonciation anonyme et déporté en Sibérie au camp de Taïchet. Condamné à dix ans de rééducation par le travail, il laisse une femme Kalia, et deux enfants. Les années s’écoulent: Kalia correspond régulièrement avec son mari. Mais un jour, celui-ci lui demande d’arrêter de lui écrire. Le destin brisé d’une famille ordinaire emportée dans les méandres de l’Histoire, dans l’U.R.S.S d’après-guerre. Le récit poignant d’une femme prête à patienter toute sa vie pour retrouver son mari et même à aller en Sibérie pour le retrouver au moment où en 1953 des milliers de prisonniers reviennent des camps mais pas Vitor. Une formidable histoire d’amour entre deux êtres qui parviennent à se retrouver, encore et toujours, malgré toutes les épreuves qu’ils traversent.

 

muchachoMuchacho, Tome 1, Emmanuel Lepage, Dupuis, Collection Aire Libre, mai 2004

1976 : la situation politique est tendue au Nicaragua entre le président Somoza et les révolutionnaires sandinistes. Gabriel de la Seura, jeune séminariste, issu d’une famille proche du pouvoir officiel, arrive dans un village de montagne pour peindre une fresque sur la Passion du Christ sur l’un des murs de l’église. Le curé de la paroisse, Ruben, l’incite à sortir de son conformisme et de ses rêves afin d’affronter la réalité de la vie et de la pauvreté, que sa peinture devrait traduire.

Pour ce jeune homme, les choses ne seront plus jamais comme avant. Emmanuel Lepage signe quelques années après La terre sans mal un récit engagé, graphiquement magnifique qui séduit le Jury autant par son sujet que par la qualité du graphisme et des couleurs.

 

L’immeuble d’en face, ” Contre-jour “, volume 1, Vanyda, Boîte à Bulles, janvier 2004L'immeuble d'en face

Une mère célibataire et enceinte au premier étage de l’immeuble d’en face, au second, un couple entre deux âges et au troisième deux jeunes amoureux, Claire et Louis. Un immeuble comme tant d’autres avec ses croisements dans l’escalier, sa solidarité et ses méfiances. Des tranches de vie pleines de justesse et de fraîcheur. Un manga à la française préfacé par Frédéric Boilet et réalisé par un jeune auteur Vanyda, qui développe dans ce premier volume un vrai sens de la mise en scène.

 

La grippe colonialeLa Grippe Coloniale, ” Le retour d’Ulysse “, Tome 1, Huo Chao Si, Vents d’Ouest, octobre 2003

” En mars 1919, les derniers soldats de la Grande Guerre rentrent à la Réunion où ils sont accueillis en héros. Mais le retour dans la vieille colonie n’est pas aussi joyeux qu’on pourrait l’espérer : les soldats ont changé durant la guerre, ils sont infirmes, révoltés, désabusés, et portent un regard amer sur une île qui a évolué sans eux. Evariste Hoarau et quelques autres démobilisés essaient tant bien que mal de retrouver une place dans une société où les tensions sociales et raciales sont vives, tandis qu’un mal foudroyant frappe la colonie : la grippe espagnole ramenée par le navire des soldats. “